Lexique Technique

Lexique Technique

Avant toit
(Couverture), Partie de toit faisant saillie sur la façade d’une construction.
Chaine d’angle
(Architecture) En architecture et construction, chaînage ou plus anciennement chaîne désignait à l’origine les chaines que l’on disposait dans les maçonneries pour en accroître la résistance. Par extension chaînage désigne tous les moyens de liaison mécanique permettant d’augmenter la résistance d’un mur d’appareillage quelconque et notamment, lui conférer la capacité de résister à des efforts en flexion ou en cisaillement et par là empêcher qu’il ne se déverse, etc.
Condensation
(chauffage), Passage de l’état de vapeur à l’état de liquide, (particulièrement visible sur les parois froides la vapeur d’eau contenue dans l’air s’y condense).
DTU
(Règlementation), Document Technique Unifié établi par la « Commission Générale de Normalisation du Bâtiment au CSTB. Il s’agit d’un document qui définit les normes et les règles de mise en œuvre. Chaque corps de métier du bâtiment est régit selon un DTU.
Enduit brossé
(Maçonnerie), Enduit hydraulique dont la finition est obtenue par un brossage léger en fin de prise.
Enduit de façade
(Maçonnerie), Enduit extérieur recouvrant les façades, souvent en plusieurs couches, ayant un rôle d’imperméabilisation et une fonction décorative.
Enduit de parement
(Maçonnerie), Enduit à caractère décoratif recouvrant les façades en maçonnerie ou en béton ; généralement insuffisant pour en assurer l’étanchéité.
Enduit Ribbé
(Maçonnerie), Enduit de parement surfacé avec une taloche souple, en faisant « rouler » les grains contenus dans l’enduit avec des mouvements verticaux, horizontaux ou circulaires donnant un aspect strié.
Etanchéité
Étanchéité : (Couverture), aptitude d’une paroi, d’une enveloppe à ne pas laisser passer l’eau, l’air, les poussières.
Faïençage
(Maçonnerie), Réseau maillé de fissures superficielles apparaissant à la surface d’un matériau suite à un phénomène de retrait. Cette fissuration n’altère pas le matériau dans la masse.
Isolant
(Chauffage, élec), qualifie ou désigne un matériau participant de façon importante à l’isolation.
Jointoiement
(Maçonnerie), finition du garnissage et lissage des joints sur un maçonnerie déjà montée.
Kelvin
(Div), unité de base de température du système international, égale à celle du degré Celsius, et dont l’échelle commence au zéro absolu (-273.16 °C). Symb : K.
Linteau
(Maçonnerie). Élément de construction délimitant la partie haute d’une ouverture (fenêtre ou porte). Un linteau porteur nécessite un appui suffisant (25, 30 cm ou plus) à chaque extrémité. Il peut être coulé dans un coffrage ou fourni en élément préfabriqué.
Modénature
(Architecture), En architecture, on appelle modénature les proportions et dispositions de l’ensemble des éléments d’ornement que constituent les moulures et profils des moulures de corniche ainsi que les proportions et dispositions des membres de façade constituant le style architectural.
Mortier Plâtre et Chaux
Le mortier « plâtre et chaux » ou MPC est comme son nom l’indique un mortier à base de mélange de plâtre et de chaux selon différentes proportions et granulométrie.
Pare pluie
(couverture), Membrane imperméable à l’eau et perméable à la vapeur, disposée sous une couverture, dans un bardage ou dans un mur à ossature bois.
Paroi froide
(chauffage), paroi non isolée, dont la température est inférieure à celle de l’air ambiant du local.
Pierre
(Matériaux), Roche naturelle utilisée comme matériau de construction.
Pierre de taille
(Matériaux),  pierre taillée ou exploitée pour être taillée (calcaire, granit, grès, meulière).
Pierre Vues (finition)
(Maçonnerie), finition « à pierre vues » la Façade en pierre est garnie d’un mortier ou enduit affleurant au nu des pierres.
Pont thermique
(chauffage), Point faible d’une isolation thermique, lieu de passage privilégié d’un flux de chaleur ou de froid.
Règles de l’art
(Règlementation), Règles de construction et de mise en œuvre formulées dans des documents techniques ou reposant parfois sur l’expérience et communément admises.
Rive de toit
(Couverture), Les rives de toit sont les lignes latérales limitant les pans de la couverture, autrement dit les côtés de la toiture. Le plus souvent, les planches de rives (ou bandeaux) désignent à la fois les planches présentes en rive de toit et en bas de pente
Rupteur de pont thermique
(chauffage), Dispositif permettant de limiter le pont thermique provoqué par une dalle, un balcon, tout en assurant une continuité mécanique.
Sous couche
(Revêtement) couche primaire du traitement d’une surface, souvent pour favoriser l’accrochage des couches suivantes (syn.: couche d’impression).
Tableau
(Maçonnerie), Espace maçonnerie dans lequel vient s’insérer la menuiserie (fenêtre, porte fenêtre ou porte) On parle de cotes tableaux pour désigner la largeur et la hauteur de la maçonnerie dans laquelle la menuiserie va venir s’insérer.
Ventilation Mécanique contrôlée VMC
(chauffage), dispositif de ventilation d’un logement avec système d’extraction motorisé (simple flux), complété éventuellement d’un réseau d’insufflation d’air neuf (double flux).
Vêture
La vêture est un système d’isolation à base d’éléments constitués de deux produits, un isolant thermique et une peau extérieure de protection, qui se pose en une seule fois sur la structure porteuse, (contrairement aux autres techniques d’isolation par l’extérieur qui nécessitent plusieurs passages sur le support). Les vêtures se distinguent entre elles par les matériaux constitutifs, la géométrie et le mode d’assemblage des éléments. » (CSTB)
Bardage
Le bardage est un système d’éléments de parement qui se fixe à une ossature secondaire en bois, en acier galvanisé, en aluminium ou en PVC, solidarisée à la structure porteuse. Le bardage peut être posé avec ou sans isolation.
Chien assis
(Charpente), Sur le versant d’un toit, ouverture couverte, charpentée ou maçonnée depuis le plancher et fermée par une fenêtre ou une porte permettant l’accès aux combles. A la poutre de faîtage prolongée vers l’extérieur (avec ou sans prolongement de la couverture) était accrochée une poulie pour hisser du fourrage ou des produits à entreposer au sec.

 

Corniche
(Architecture), Une corniche est un couronnement continu en saillie d’une construction, d’un élément ou d’un meuble. La corniche est le plus souvent horizontale, mais peut être également en pente si elle se développe le long du rampant d’un fronton par exemple.
Enduit gratté
(Maçonnerie), Enduit hydraulique dressé puis passé au grattoir en fin de prise.
Enduit feutré
(Maçonnerie), Enduit hydraulique surfacé avec une taloche recouverte de feutre ; appelé également taloché-feutré.
Enduit hydraulique
(Maçonnerie), Enduit de façade ou de ragréage à base de mortier de ciment ou de chaux.
Enduit grésé
(Maçonnerie), Enduit de parement hydraulique taloché puis poncé quelques jours après pour faire apparaitre les granulats.
Enduit taloché
(Maçonnerie), Enduit de parement surfacé et lissé avec une taloche souple.
Façade ventilée
(Architecture), façade comportant une lame d’air reliée à l’extérieur. Le système d’une façade ventilée est constitué d’une structure porteuse et d’un parement de finition, séparés par un espace pour l’isolation et la ventilation. Parmi les nombreux avantages : une isolation qui supprime les ponts thermiques, pour un grand confort d’utilisation, et un parement de façade esthétique.
Inertie thermique
(Chauffage), Capacité d’un matériau à accumuler puis à restituer de l’énergie thermique plus ou moins rapidement.
ISOLE
(Chauffage), Système de classement des matériaux  isolant portant sur 5 performances :

Résistance à la compression I : de 1 à 5.

Comportement aux mouvements différentiels S de 1 à 4.

Comportement à l’eau O de 1 à 3.

Propriété mécaniques en cohésion et flexion L de 1 à 4.

Comportement à la vapeur d’eau de 1 à 4.

Les indices croissant avec le niveau de performance.

Jouée
(Arch), Paroi latérale d’une lucarne ou d’un lanterneau.
Lambda
(Chauffage), conductivité thermique ; Symb : λ.
Lucarne
(Charpente)  La lucarne est un ouvrage de charpente qui dépend de la toiture, même si sa façade peut être en maçonnerie. Les lucarnes peuvent prendre de l’ampleur, la grande-lucarne réunit plusieurs fenêtres et peut être le couronnement d’un corps de bâtiment. Une lucarne à plusieurs niveaux éclaire plusieurs étages de comble.
Mortier
Le mortier est le mélange à consistance de pâte ou de boue, d’un liant et d’agrégats avec de l’eau. Il est utilisé en maçonnerie comme élément de liaison, de scellement ou comme enduit. Techniquement parlant c’est une colle. Les professionnels du bâtiment qui utilisent le mortier sont le maçon, le couvreur, le carreleur et le tailleur de pierre. Jadis, la fonction était dévolue au mortelier.
Outeau
(Couverture), Petite ouverture, souvent triangulaire, dans une couverture pour assurer la ventilation ou l’éclairage du comble.
Pare vapeur
(chauffage), Membrane étanche destinée à arrêter la migration de la vapeur d’eau à travers une paroi.
Perméance
(Chauffage), aptitude d’une paroi à se laisser traverser par la vapeur d’eau.
Pierre artificielle ou reconstituée
(Matériaux), Béton ou mortier à base de ciment blanc et de granulats blancs ou colorés, ayant l’apparence de la pierre.
Pierre sèche
(Maçonnerie), pierre montée sans mortier.
Point de rosée
(chauffage), Température à laquelle, la vapeur d’eau contenue dans l’air se condense (se dépose sur une paroi et se transforme en eau créant moisissures et humidité)
Queue de vache
(Couverture), Saillie de toit qui se trouve à l’égout d’un pan de couverture  pour protéger les façades de toutes les saillies qu’elles comportent (syn. : avant toit).
Résistance thermique
(Chauffage), Aptitude d’une paroi ou d’une lame d’air, séparant 2 milieux à température différente, à limiter le flux de chaleur qui la traverse. Elle est exprimée en m².K/w.
Ruellée
(Couverture), Tranchis que le couvreur cache sous un filet de plâtre, à l’endroit d’un toit qui aboutit à un mur plus élevé
Soubassement
(Maçonnerie), Partie inférieure d’une construction sur laquelle porte l’édifice et qui porte elle-même sur les fondations.
Sous face
Face intérieur d’un ouvrage, d’un élément (ex : voussure d’un linteau)
Ventilation
(chauffage), Ensemble des dispositions et équipements permettant la ventilation d’un local.
Vêtage
Le vêtage est un système d’éléments de parement qui se fixe mécaniquement à la structure porteuse sans utiliser d’ossature intermédiaire. Le parement peut être appliqué directement sur le support avec ou sans lame d’air et avec ou sans isolant. (CSTB). Les vêtages sur liteaux sont assimilés aux bardages.
Voussure
(Maçonnerie). C’est la partie inférieure d’un linteau de baie par opposition aux appuis de baie et tableaux de baie (parties verticales).